Présentation du concept 'Tillandsia sur Bois':

Publié le par Silvère Doumayrou

De l’idée au projet…

Les Tillandsia sont des plantes absolument fascinantes. La plupart sont ‘épiphytes', c’est à dire qu’elles s'installent sur un hôte et sont pratiquement dépourvues de système racinaire. Les petites racines qu’elles développent toutefois avec le temps ne leur servent qu'à se cramponner à leur support: arbres, rochers, cactus (voir photo ci-dessous - postée par nebu sur le site forums.gardenweb.com, que je remercie pour cette contribution)  

L’essentiel de l’eau et des nutriments dont elles ont besoin pour se développer est absorbé par leurs feuilles. Des feuilles très particulières couvertes de sortes d’écailles (appelées 'Trichomes') qui sont de véritables unités à absorber l’humidité. Certaines d’entre elles se satisfont d’ailleurs presque exclusivement de la rosée (= condensation de l’humidité de l’air)

Elles sont originaires du continent Américain, réparties de part et d’autre de l'Equateur, depuis le Sud des États-Unis jusqu’à l’Argentine.
Même si vaste, ce milieu d’endémisme leur permet de s’acclimater pratiquement dans n’importe quel intérieur, du moment que celui-ci est lumineux.

 

Tillandsia en milieu naturel

 

La plupart des Tillandsia cultivés en appartement sont essentiellement installés sur du liège, des bois flottés, ceps de vigne et autres minéral ou coquillage. L'accumulation des sujets ou des espèces n'est pas toujours très heureuse et l'aspect souvent trop peu naturel à mon goût.

C'est pourquoi j'ai cherché un support qui pourrait mettre en valeur la plante, la magnifier, lui assurant un rendu aussi 'design' que naturel (voir dessin du projet ci-dessous par Jan-Stefan Ortmann)

 

Dessin projet 'Tillandsia sur Bois' Silvère Doumayrou

 

Mon choix s'est donc arrêté sur une liane exotique très particulière, originaire de la Guyane, une légumineuse qui porte le doux nom de Bauhinia kunthiana. Certains la connaissent mieux sous le nom de 'Liane Tortue'. Celle-ci pousse effectivement de façon serpenteuse avec un seul but: s'élever pour rejoindre la canopée...

Elle est cultivée depuis longtemps maintenant en Afrique, en Amérique Latine ou en Indonésie pour notre plus grand plaisir et en aucun cas prélevée dans la Nature (ci-dessous: Bauhinia kunthiana dans son milieu naturel - Photo tirée du site: naturekind.org - je remercie l'auteur pour cette contribution)

 

Bauhinia kunthiana Silvère Doumayrou

 

Je l'achète sèche et 'saturée' (= protégée), telle que vous pouvez la voir ci-dessous dans mon atelier. Je la tronçonne à façon, pour chaque Tillandsia. Le sujet doit parfaitement épouser le galbe de la liane et la longueur du tronçon être proportionnelle au développement de la plante.

 

Liane Tortue Silvère Doumayrou

 

La réalisation...

Pour solidariser le végétal à son support, j’utilise d’abord un petit point de colle naturelle pour fixer la plante avant d’ajouter un lien en Nylon pratiquement invisible qui assure sa tenue dans le temps, sans la blesser. Après quelques mois et si les conditions de culture sont optimales, ce sont ses propres racines qui finiront de souder le végétal à son support (cela prend en général plusieurs mois) Le lien en Nylon pourra alors être supprimé. Très facile de culture, les sujets que j’utilise sont tous issus de pépinières spécialisées dans les Broméliacées (une grande famille dont les Tillandsia et l'Ananas font partie) et en aucun cas prélevés dans la Nature (ci-dessous détail de Tillandsia juncea - Photo Lucie Page)

 

Détail Tillandsia juncea sur bois Silvère Doumayrou

L'objet obtenu (même si je n'aime pas vraiment le terme) est totalement naturel et fabriqué par mes soins. Cela peut paraître anecdotique mais, dans le monde dans lequel nous vivons, il me semble que nous devons tout faire à la fois pour valoriser & conserver notre patrimoine végétal autant que protéger l'environnement en utilisant, par exemple, des matériaux naturels ou en fabriquant 'local'. A l'opposé du 'Made in China', je propose un objet 'Made in Chez Moi'...

J'espère, en développant ce concept, sensibiliser tout un chacun au végétal sans se priver du plaisir que peut nous apporter l'entretien et le développement de ce que l'on appelle une plante d'intérieur. Le côté design est essentiel à la réussite du projet: il est le liant entre Nature & culture, entre l'inerte et le vivant, entre l'homme et son environnement. On qualifie parfois mon projet 'd'Exotique Chic'... (ci-dessous Tillandsia caput medusae installé en appartement - Photo Lucie Page)

 

Tillandsia Caput madusae sur bois Silvère Doumayrou

Avant de trouver la bonne qualité de liane (brute, vernie ou peinte), j'ai fait de nombreux essais: le bois doit être protégé afin de supporter esthétiquement et physiquement dans le temps les arrosages répétés. Que le support et la plante soient brumisés ou trempés, la liane ne dois pas bouger. Un bois naturel qui plus est 'écorcé' risque de griser, aussi mes lianes sont-elles protégées par un saturateur avant l'achat.

J'applique ensuite une teinte Wengué sur les coupes et fais quelques retouches sur les parties du bois qui en ont besoin (ma teinte est à base d'eau et est garantie sans solvants)

La dernière étape de la réalisation consiste à faire un trou à l'endroit le plus judicieux de la liane afin de permettre à l'objet d'être fixé à un clou. Pour des raisons pratiques, je vous invite à choisir un clou sans tête afin de pouvoir prendre & replacer votre Tillandsia (pour l'arrosage notamment) de la façon la plus aisée qu'il soit. Vous pouvez également installer votre mobile sur un fil de Nylon, devant ou proche d'une fenêtre par exemple. L'objet pourra encore être posé à la verticale et/ou soclé du moment que vous orienterez son feuillage vers la source de lumière.

Vous reconnaîtrez mes réalisations originales grâce à l'étiquette représentée ci-dessous (photo Lucie Page)

 

Tillandsia sur Bois étiquette Silvère Doumayrou

Entretien de votre Tillandsia sur bois...

Avant d'entrer dans les détails relatifs à l'entretien de votre Tillandsia, j'aimerais insister sur le fait que ce type de réalisation permet à tous de pouvoir le cultiver aisément. En effet, dans ma vie de vendeur en pépinière d'abord et de paysagiste ensuite, j'ai entendu au moins 200 000 fois: 'je n'ai pas la main verte'! Aussi et pour rassurer tout le monde, l'objet que je propose devrait réconcilier de nombreuses personnes avec le végétal: en effet, à part d'avoir une belle lumière, vous n'avez essentiellement besoin que d'un pulvérisateur et d'un peu d'eau...

 

Arrosage:

Idéalement et pour être au plus près des besoins de la plante dans son milieu naturel, il faudrait utiliser de l'eau de pluie mais, à défaut, une eau minérale du commerce fera très bien l'affaire. Je propose, pour bien faire, d'ajouter, une ou deux fois par mois, quelques gouttes d'un engrais organique à ce volume d'eau (suffisamment pour la troubler) Dans la Nature, les Tillandsia bénéficient d'une eau souvent rare et parfois pauvre, mais également des matières organiques issues de la décomposition des végétaux & autres déjections d'animaux, aussi cet apport d'engrais sera un plus au bon développement de votre Tillandsia sur bois, surtout pendant & après la période de floraison (ci-dessous la vidéo très réussie de l'absorption de l'eau par des feuilles de Tillandsia, réalisée pour le site 'Karnivores.com')

 

 

 

 

Brumisez une fois par semaine l'hiver environ (ou tous les 10-15 jours quand la lumière fera vraiment défaut) et, plus généreusement, tous les trois ou quatre jours l'été. Avant de replacer votre végétal, veillez à le retourner pour laisser échapper l'excèdent d'eau piégé par les feuilles de certaines variétés: il est moins grave de ne pas assez l'hydrater que trop. Trop d'humidité risque de le faire pourrir, surtout si la luminosité est faible. A l'inverse, si vous avez oublié de brumiser correctement votre Tillandsia depuis un moment, il ne sera pas mort pour autant, mais dans ce cas vous devrez le 'baigner' (= le faire tremper) de longues minutes dans cette même eau afin qu'il se réhydrate correctement (une à plusieurs heures par exemple, si votre plante est très sèche)


Exposition:  

La pièce dans laquelle vous le placerez devra non seulement être très claire (comme dit précédemment), mais aussi & surtout assez aérée ou ventilée: une pièce trop humide (type salle de bain) pourrait provoquer des moisissures qui sont un danger pour votre végétal. A l'inverse, une pièce trop sèche aura tendance à déshydrater plus rapidement votre Tillandsia, ce qui n'est pas idéal non plus. L'humidité de l'air créée par une ouverture de fenêtre (même frais) est bénéfique pour la bonne santé de vos Tillandsia.

Placez-les au plus près de la lumière, ils apprécieront une grande luminosité et c'est encore plus vrai pour les variétés à feuillage bleuté ou 'argenté'. Vous pourrez également les installer à l'extérieur lors de la belle saison (d'avril à octobre environ), du moment que vous évitez le soleil direct (surtout après 'hivernage'), lequel pourrait brûler leurs feuilles. Rentrez-les enfin dès que les températures diurnes descendront en-dessous de 10°c environ (ci-dessous Tillandsia juncea en extérieur - Photo Lucie Page)

 

Tillandsia juncea sur bois en extérieur Silvère Doumayrou


Votre Tillandsia dans le temps...

Après quelques semaines ou quelques mois, votre Tillandsia va se développer. Il va s'étoffer, déployer de nouvelles feuilles avant de vous offrir sa première fleur. Une floraison très 'exotique' d'ailleurs. Pendant cette période, évitez de trop mouiller l'inflorescence afin qu'elle perdure dans le temps. Une fois fanée, celle-ci devra être coupée afin d'éviter à la plante de ne trop s'épuiser. A ce stade, la plante, parfois 'monocarpique' (= qui meurt après floraison - en général plusieurs années après), émet des rejets à son pied: c'est l'une des façons qu'elle a trouvé pour se multiplier. Dans la Nature, les fleurs sont pollinisées et donnent également des graines qui, à leur tour, assureront la propagation de l'espèce. Pour aider votre végétal à passer cette période difficile qu'est la floraison et pendant le développement de ses rejets, assurez-vous de lui offrir des conditions de culture optimales en lui apportant, en plus d'une grande luminosité, un peu d'engrais: ainsi votre Tillandsia se maintiendra et votre installation sera pérenne.

Au fil du temps, de nouvelles feuilles viendront remplacer les anciennes, lesquelles devront être supprimées pour garder une belle esthétique à votre Tillandsia sur Bois.

 

Expo Tillandsia sur Bois - Silvère Doumayrou

Points de vente:

Mes Tillandsia sur Bois ont été présentés en 'avant-première' au Marché de Noël Tropical à la Halle Freyssinet à Paris, en décembre dernier (voir photo ci-dessus) Je tiens sincèrement à remercier tous ceux qui m'ont soutenu dans ce projet en concrétisant leur adhésion autant à l'idée qu'à l'objet par un achat, mais aussi tous ceux avec qui j'ai pu échanger ou qui m'ont encouragé. La critique à été unanime et j'en suis comblé, alors un grand merci à tous ceux que j'ai croisé durant les 5 jours qu'a duré le salon! (un petit compte rendu de cette expérience est disponible sur le lien suivant: http://lapepiniere2.over-blog.com/article-lestillandsia-sur-bois-une-histoire-qui-commence-92632686.html)

 

Après longue réflexion, j'ai décidé de ne proposer mes Tillandsia sur Bois que dans quelques boutiques d'amis, servant davantage de 'dépots' que de vitrines pour l'objet.

En effet, après étude des propositions faites par les boutiques parisiennes les plus 'tendances', le prix de mes Tillandsia devenait exorbitant pour le consommateur alors que ma marge ne couvrait même pas mes frais... Alors tant pis pour la couverture médiatique ou le côté 'fashion' du projet, je préfère garantir à mes clients un prix juste et assurer un lien direct depuis le créateur jusqu'au consommateur sans passer par des 'revendeurs', lesquels n'oublient jamais de se rémunérer confortablement au passage...

 

Vous pourrez retrouver mes créations dans une boutique à Paris, chez:


'Maison Meunier' (fleurs & plantes)

Marché aux Fleurs

Place Louis Lépine, Paris 4ème

Ouvert 7/7j, de 10h à 19h

Contact: 01 4354 0640

 

(un joli panel de variétés y est présenté...)

 

Le site est mis à jour chaque mois, d'autres points de vente sont à venir, aussi les nouvelles adresses seront-elles ajoutées en temps réel (indépendamment des dates de publication des articles)

 

 

Silvère Doumayrou

Tillandsia tectorum Silvère Doumayrou


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
ça me fais très plaisir et c'est vraiment sincère cher monsieur! Contente d'avoir redécouvert tes articles et de voir ce joli chemin parcouru ;-)
Répondre
T


Donnez-moi, si vous le voulez bien, quelques nouvelles sur votre chemin à vous chère demoiselle...


(contactpepiniere@yahoo.fr)


Silvère



C
Heu ... Oui c'est ça ! Célinette quoi !
Répondre
T


Alors pardon, mais non seulement ça me fait très plaisir de te lire, mais en plus c'est probablement le compliment le plus sympa qu'il m'ai été donné de lire!! :-)


Merci Célinette!!!!



C
Pardon... mais c'est gééééniiial!
Répondre
T


Céline... Heu Céline alias Maryvone, alias Dudul?...



B
C'est sobre, c'est épuré, c'est beau. J'aime.

Bonne chance dans ce nouveau défi.
Répondre
T


Merci beaucoup chère Blandine!!


Je vous souhaite une très bonne soirée,


Silvère



F

Bravo,c'est une très belle idée.Les quelques photos en parution sur ce site,nous offre un aperçu de réalisations originales,sobres et très élégantes.Pleins de bonnes choses pour ton aventure...


Répondre
T


Merci François pour ton analyse et tes encouragements! Je suis content que ça te plaise!


J'espère que tu viendras me voir sur le salon du 7 au 11 décembre à la Halle Freyssinet, j'exposerai plus de 300 pièces pour l'occasion...


A bientôt,


Silvère